Repérage sur l’Ucayali

décembre 11th, 2010 Posted in Décembre 2010 | No Comments »

Les traductions ont été assurées par Antonio Gomez. Luis Gonzales, le Président du nouveau "Conseil Shipibo", a accepté de nous accompagner pour ce repérage. Notre navigateur pour le speedboat loué à Pucallpa est surnommé "Tarzan".

Antonio, Tarzan Luis Gonzales

Speedboat

Départ de Pucallpa à 4h du matin. Nous parcourons 300 kms vers le nord, pour atteindre le premier village indiqué par Luis Gonzales. Les autres seront visités en remontant le fleuve vers notre point de départ.

Village

La municipalité de Pucallpa a équipé plusieurs communautés avec des générateurs puissants.

Générateur

La première interview porte sur le système éducatif. Nous apprenons que les classes du Primaire et du Secondaire sont assurées sur place par de jeunes instituteurs. Ils ont obtenu que la langue Shipibo soit enseignée à parité avec l'espagnol.

Mais seulement 20% des élèves pourront suivre un enseignement supérieur, qui est uniquement accessible dans les grandes agglomérations.

Nous pensons alors au programme OLPPC - "One Laptop per Child", le fameux projet de "l'ordinateur portable à 100 dollars" lancé en 2005 :

le Pérou a confirmé le 1er décembre 2007 l'achat de 260.000 machines, puis 30.000 en Octobre 2008, et à nouveau 260.000 le 17 mars 2010.

Qu'en sera-t-il de leur distribution dans ces communautés isolées ? Il sera nécessaire de développer sous Linux des applications bilingues pour éviter que ce modèle contribue à l'hispanisation systématique.

"Les premiers ordinateurs ont été livrés en Uruguay en décembre 2007. Depuis lors, une commande additionnelle de 200.000 ordinateurs a eu lieu, afin d'offrir un ordinateur portable à tous les enfants des écoles publiques entre six et douze ans."

L'ancien président brésilien Lula présente un PC à 100 $.

Lula, One Laptop per Child

Dans un autre village, une compagnie de téléphone a installé une antenne de réception satellite et une cabine à cartes. Les membres de la communauté se plaignent des tarifs élevés pour passer un simple appel. Ces infrastructures pourront cependant être mises à profit, le jour où un plan concerté permettra peut-être de mettre en place des équipements en WIFI.

Parabole Cabinet à cartes

Parfois, une simple batterie est chargée par un panneau solaire de 50 watts. C'est suffisant pour assurer la sonorisation et la communication avec un appareil émetteur-récepteur en Ondes moyennes.

Panneau solaire

Une ONG américaine – Village Earth - a commencé la distribution d'appareils GPS pour permettre aux communautés de délimiter précisément l'étendue de leurs territoires. Des formations ont commencé sur le terrain, qui concernent la fabrication d'éoliennes à partir de matériaux accessibles.

Village Earth

Nous poursuivons notre enquête sur les moyens de communication dans les villages. Les longues antennes sont installées dans les arbres. Luis Gonzales établit son premier contact... Un opérateur nous explique qu'il peut communiquer jusqu'à Lima, à plus de 500 km.

Antenne AM Luis Gonzales

Certains matériels déjà installés nécessitent quelques réparations. Les autorités d'un autre village nous expliquent que leur émetteur AM vient de casser après avoir fonctionné pendant dix ans.

Conclusion : Le développement de moyens de communication dans les villages nous semble un élément essentiel pour l'organisation de leur survie. Ce repérage a démontré qu'il est nécessaire de financer l'achat de quelques dizaines de machines.

Guillermo Arevalo sur Ici & Maintenant !

septembre 28th, 2010 Posted in Septembre 2010 | No Comments »

Didier de Plaige présente Kestenbetsa, avec le Dr Aziz Kazraï. Diffusion sur Radio Ici & Maintenant! : Mardi 28 septembre, de 23h à 1h, et dimanche 2 novembre, de 14h à 16h.

Page 2 sur 212